Il est sept heures

Vieille dameIl est sept heures
et cette journée s’éternise

Cassandre seule
devant sa tasse de thé
laisse le thé tiédir
regarde la théière
qu’hier elle s’est achetée
simplement pour se faire plaisir
chatouiller aussi le souvenir
d’une grande armoire de cuisine
dans la maison de ses sept ans

Il est sept heures
et des poussières
de vieille demeure
Cassandre seule
est allée se coucher
en oubliant de boire son
thé