Phase de scotching apesental

Face aux risques de ce type de situation, l’ordinateur de mon vaisseau enclencha spontanément le processus de « scotching apesental », qui consiste à déployer trois ventouses électromagnétiques qui soudent l’astronef au sol .

Les consignes sont alors simples : aucun retour sur terre n’est envisageable sans avoir préalablement intégré à l’ordinateur de bord une description précise du mal jusqu’alors inconnu, ainsi qu’une série de remèdes pouvant garantir de mon bon état de santé personnel.

Je continuais donc, bon gré mal gré, d’enquêter sur le terrain.

Ancrage du vaisseau